Edwards & Praly
Avocat à Paris 16
 
Olivier Edwards, avocat à Paris 16

Edwards & Praly

Avocat(e)s à la cour de Paris

Cabinet Edwards & Praly, avocat à Paris 16

Bienvenue sur le site du cabinet d'Edwards & Praly

Olivier Edwards et Lucie Praly vous proposent leur expérience en droit des valeurs mobilières et titres de capital, droit des sociétés, venture capital, droit des obligations et encore fusions acquisitions.

Le 1er mars 2022 Lucie et moi avons lancé notre activité d’avocats des sociétés de technologies de rupture. Nous nous voulons la direction juridique externalisée de nos clients tout en restant  concentrés sur leurs opérations de financement et leurs opérations M&A de croissance externe ou de sortie, en France et à l’étranger.

 

Pour cela, je me suis associé avec Lucie Praly (www.linkedin.com/in/luciepraly/) qui avec qui j'ai travaillé chez Orrick durant deux ans et demi puis qui a été recrutée par Freshfields et m'a finalement rejoint dans cette aventure.

 

Lucie et moi ne croyons plus dans le modèle des cabinets « full services » : ils ne peuvent pas être les meilleurs dans tous les domaines. Nous ne croyons plus non plus dans le modèle de la facturation à l’heure. Aujourd’hui, un collaborateur facture le temps de secrétariat qu’il passe sur un document au taux horaire plein. Le même collaborateur doit atteindre 1.800 heures facturables par an pour avoir le droit de rester collaborateur de son cabinet. Enfin, le marché étant tendu, les rémunérations des collaborateurs sont en hausse constante, entraînant une hausse des taux horaires. Résultat, le taux horaire d’un collaborateur n’est plus le reflet de sa valeur ajoutée mais de sa rémunération.

Enfin, la faiblesse du modèle tient également à l’impossibilité dans laquelle sont ces cabinets de contrôler la qualité des documents juridiques issus de leurs bureaux étrangers. Ils ne peuvent contrôler que le rang des avocats dans les guides et écouter les conseils de chasseurs de tête intéressés par la commission qu’ils ne toucheront que si le deal se fait.

Nous souhaitons mettre en œuvre un modèle de fonctionnement qui permette de ne facturer que la valeur ajoutée. La solution réside dans la légèreté de la structure qui permet une réduction drastique des frais de fonctionnement et dans l’association des collaborateurs aux résultats du cabinet pour établir leur rémunération fixe au niveau de leurs compétences.

Notre but étant toujours d’être le hub juridique externalisé de nos clients, pour satisfaire leurs divers besoins, nous nous appuyons sur un réseau de cabinets de niche, experts dans les matières juridiques où nous n’avons que peu ou pas d'expertise. Naturellement, nous avons choisi les meilleurs qui ne sont pas nécessairement dans les guides.

Le cabinet d'avocats de Constantin Pavleas (www.pavleas-avocats.com/a-propos/) fait partie de ces experts. Fondé en 2001, son cabinet intervient auprès d’une clientèle française et internationale notamment dans le domaine des technologies et de l’économie numériques.

Nous sommes opérationnels en droit du travail avec Hélène Daher, une ancienne d’Orrick, et en droit fiscal avec mon ami Christian Nouel, un de mes anciens associés spécialisé en droit fiscal, a établi son cabinet dans nos locaux. Christian a également développé une solide compétence en ESG.

Pour ce qui concerne les USA, nous nous appuyons déjà sur le cabinet Venable où l’un de mes anciens camarades de Jones Day (passé par Orrick) est associé et sur Pacific Crestlaw, Jake Schwarz, qui travaille avec Partech. Un récent voyage dans la Bay Area a permis d’étendre ce réseau a deux cabinets de petite taille que nous allons tester rapidement.

A terme, nous voudrions fonder un Club d’avocats-entrepreneurs qui aurait pour objet de permettre à chacun de ses membres de revendiquer une « surface » d’expertises et une capacité d’intervention qu’il n’a pas aujourd’hui et de communiquer ensemble sur ce nouveau modèle d’organisation de cabinets d’avocats-entrepreneurs.

 

Lucie et moi sommes naturellement à votre disposition pour vous expliquer tout ceci de vive voix. Prenez contact avec nous,

Olivier Edwards, avocat au barreau de Paris

Maître Olivier Edwards

Avocat au barreau de Paris

Contact

Avocats

45 rue Scheffer
75116 Paris 16

Informations pratiques

Paiement en plusieurs fois possible
Interventions au titre de l’aide juridictionnelle possibles

French Founders

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site créé grâce à PRAEFERENTIA

Connexion